29 Juil

Étudiez attentivement les charges si vous avez le projet d’acheter un appartement en vente à Montpellier !

Vous avez trouvé l’appartement de vos rêves à Montpellier et vous êtes prêt à l’acheter ? Attention, pour que l’achat d’un logement soit réussi, sachez une chose, vous devez absolument faire preuve de méthode. Il faut tout anticiper et tout vérifier. Obtenir un crédit avec un taux attractif est un bon début, mais cela ne suffit pas. Il faut aussi acheter au prix du marché et s’intéresser aux charges trimestrielles à payer !

La plupart du temps, les acheteurs se focalisent sur certains aspects d’une vente : le prix d’achat et le taux d’intérêt. Mais beaucoup d’autres éléments vont jouer sur un budget. Et des charges élevées en font partie. D’autant que revendre un appartement à Montpellier, dans un immeuble collectif dont les charges sont lourdes, sera plus difficile.

Avant de vous décider, suivez donc ce conseil : contactez le syndic et faites le point avec lui sur les charges à payer, mais aussi sur les travaux à venir, car les charges pourraient bien augmenter ! Selon l’association des responsables de copropriétés (ARC) qui, grâce à son Observatoire des charges de copropriété (OSCAR), exploite les données comptables de 2 500 copropriétés chaque année depuis 8 ans, c’est bien ce qui s’est passé en 2016.
À cause d’un parc immobilier vieillissant qui a entraîné une augmentation des sinistres donc des cotisations d’assurance (+82,2%) mais aussi à cause de la hausse des dépenses de gestion courantes (+47,9%) due à l’augmentation des forfaits de base à l’occasion de la mise en place des contrats types de syndic, les charges de copropriété ont évolué de 3,9% en 2016 alors qu’elles étaient restées pratiquement stables en 2015 (+0,7%) et avaient chuté en 2014 de 4,9%.

C.V. / Bazikpress © franz massard

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée